03.03.2021
5 minutes de lecture

Passer rapidement à l’ère numérique avec de nouvelles fonctionnalités

Partagez maintenant !

Cybersécurité, implémentation EULYNX et développements constants dans le domaine du diagnostic avec le Remote Monitoring Display : ce petit aperçu des projets en cours montre clairement que Frauscher défie la pandémie toujours en cours en 2021 en mettant en place plusieurs nouvelles fonctionnalités, notamment dans les domaines du comptage d’essieux et des stratégies de maintenance préventive.

Réussir malgré la pandémie

Le coronavirus a sévèrement mis à l’épreuve l’économie de nombreux marché, mais Frauscher a malgré tout pu célébrer quelques succès en 2020 : notre personnel de production dévoué a fabriqué 26 400 capteurs en 2020, dont le 50 000e RSR123 depuis le début de la production. En outre, nous avons effectué près de 2 500 livraisons dans 53 pays et célébré en Inde l’année la plus fructueuse sur le plan commercial. Autre fait marquant : le certificat IRIS, en argent pour la première fois. 

Notre compréhension commune des défis actuels, associée à un flair pour les innovations futures, nous rend confiants dans le fait que nous pourrons rendre compte de nombreux projets et développements intéressants à l’avenir.

Nouvelles fonctionnalités et innovations produit

Frauscher investit beaucoup de ressources dans la recherche et le développement : l’équipe de R&D a notamment encore été renforcée ces derniers mois. Le département utilise l’approche Scrum éprouvée, qui suit les principes de la méthode Agile déjà employée depuis un certain temps. Les moyens mis à la disposition du département de R&D dépassent les 10 % du chiffre d’affaires total. 

Cependant, la recherche et le développement ne sont guère possibles sans données fiables. C’est pour cela que la collecte et l’évaluation des données jouent un rôle central chez Frauscher. Cela permet une optimisation constante des produits et solutions dans l’intérêt des clients. Il convient de noter que les données gagnent également en importance dans tous les autres départements.

Dans un futur proche, outre les données et la digitalisation, l’intelligence artificielle pourrait aussi se généraliser dans le secteur ferroviaire. Actuellement, la possibilité d’utiliser l’intelligence artificielle pour l’évaluation des signaux des capteurs est étudiée scientifiquement dans le cadre d’un projet mené en coopération avec une université autrichienne.

Malgré une année 2020 extraordinaire et difficile à planifier, Frauscher a travaillé sur des projets de plus grande envergure. Plus de 15 collaborateurs de Frauscher ont participé à la poursuite du développement de nos interfaces personnalisées sur le FAdC, ainsi qu’à une adaptation de l’interface de protocole pour la division Urban Mobility d’Alstom à l’été 2020 afin de répondre aux besoins dans la zone urbaine en dehors des grandes lignes (la mise en œuvre du protocole original a été faite pour les grandes lignes/Alstom Italie).

Cette année, Frauscher peut à nouveau présenter quelques innovations intéressantes : il est prévu d’indiquer la surveillance de la vitesse, quand un train va trop vite ou trop lentement.

D’autres innovations sont prévues dans le domaine de la sécurité des informations : à mesure que la quantité de données fournies par les logiciels augmente, la cybersécurité devient primordiale, même dans les systèmes fermés, car les pirates peuvent aussi réussir à s’y faire passer pour des utilisateurs authentifiés.

Pour éviter cela, il existe des solutions techniques comme la gestion des clés publiques (au moyen de codes) et le test d’intrusion (combien de données un réseau doit supporter) ainsi que la reconfirmation au système. La question primordiale est de savoir comment créer une infrastructure informatique sécurisée pour garantir une sécurité absolue des données en interne.

Cette année, Frauscher a également achevé l’implémentation EULYNX pour le projet sur la ligne Graz-Köflach. Des normes industrielles uniformes pour la technologie modulaire des postes d’aiguillage offrent au client des avantages en matière de coûts. La carte de communication COM-EUX101 GS01 doit servir d’interface entre le système de comptage d’essieux FAdC de Frauscher et tout poste d’aiguillage conforme à l’interface normalisée EULYNX (testé conformément aux normes EN 50126:2017, EN 50128:2011, EN 50129:2018 et approuvé en tant que produit SIL4).

En outre, l’équipe Frauscher attend avec impatience les premiers essais de sécurisation des passages à niveau avec le capteur de roue inductif SENSiS Detection Point SDP et l’unité d’évaluation intelligente associée SENSiS Processing Unit SPU en Pologne.

Enfin, les innovations en matière de surveillance et de diagnostic au moyen du Remote Monitoring Display RMD, qui en sont à un stade avancé, occupent également une place prépondérante.

De plus, Frauscher se penche également plus spécialement sur l’ergonomie et l’UX-Design dans le but d’accroître à la fois la convivialité et le « plaisir d’utilisation » grâce à des interfaces uniformes, des icônes normalisées et des parcours de navigation similaires ainsi qu’une sortie d’informations normalisée sur tous les appareils.

UN MANAGER FRAUSCHER REVIENT SUR UNE ANNÉE 2020 DIFFICILE ET LES PRÉVISIONS POUR LES DÉVELOPPEMENTS FUTURS
Partagez maintenant !
Articles Similaires

Articles